À quoi ressemblera la mobilité partagée en 2020 ?

Noa Khamallah

L’année 2019 a été marquée par le développement de la mobilité partagée dans les villes. Et en 2020, nous continuerons à voir la mobilité partagée se développer à un rythme soutenu, offrant des solutions nouvelles et innovantes aux problèmes de mobilité actuels. Dans cet article, nous nous pencherons sur les dernières tendances technologies de l’industrie de la mobilité partagée.

Le partage des données

Noa Khamallah

Actuellement, il existe de nouveaux services de mobilité dans les villes du monde entier. Mais il convient de suivre l’impact et l’influence de ces plates-formes et services sur chaque ville et de mesurer les comportements quotidiens des utilisateurs. Ces données informeront les entreprises de mobilité et les collectivités locales des villes sur la façon d’améliorer les services actuels et de structurer la ville pour l’avenir.

La place de la connectivité dans la mobilité partagée

L’augmentation du nombre d’appareils connectés dans le monde pourrait faciliter la communication entre les voitures connectées ainsi que l’évolution des nouveaux services de mobilité. La connectivité sera la plate-forme nécessaire à tous les services numériques futurs.

Élargir l’accessibilité dans la mobilité partagée

2019 a vu une augmentation des technologies et des services de mobilité qui pourraient élargir l’accessibilité. L’objectif des pouvoirs publics est de rendre plus les transports pour réduire les inégalités existantes.

Le développement des véhicules autonomes et électriques en mobilité partagée

Noa khamallah

Ces dernières années, nous avons constaté une augmentation de la fabrication et de la possession de véhicules électriques. Nous avons également observé une hausse du nombre de sociétés d’autopartage qui offrent des parcs de véhicules hybrides ou entièrement électriques.
Les véhicules automatisés ainsi que la mobilité à la demande pourraient constituer l’avenir de la mobilité partagée, si elle est largement acceptée.

La mobilité partagée avec des voitures autonomes pourrait remplacer de nombreuses voitures et l’impact sur la mobilité au niveau macro est important et ne doit pas être sous-estimé.

En conclusion, la mobilité partagée va de pair avec la conduite autonome, l’électrification et la connectivité. L’évolution actuelle suggère que les véhicules partagés évoluent vers une conduite semi-autonome pour le moment.

Dans le futur, votre propre voiture pourrait être un concept de mobilité parmi d’autres. Même si selon de nombreux experts, la généralisation des véhicules de partage entièrement automatisés prendra encore un certain temps.

Aussi, la popularité de la micro-mobilité au cours des dernières années est incontestable. Cependant, nous sommes toujours confrontés à des problèmes majeurs avec ce mode de transport. Par exemple, avec le partage des trottinettes électroniques sans solution de stationnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *